Carrefour accélère la cadence grâce à la France et au Brésil

le
0
CARREFOUR ACCÉLÈRE GRÂCE À LA FRANCE ET AU BRÉSIL
CARREFOUR ACCÉLÈRE GRÂCE À LA FRANCE ET AU BRÉSIL

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Carrefour a accéléré la cadence au quatrième trimestre et fait nettement mieux qu'attendu grâce à une nouvelle amélioration de ses performances en France, malgré un contexte difficile, et à une forte progression de ses ventes au Brésil, son deuxième marché.

Les ventes du numéro deux mondial de la distribution derrière Wal-Mart ont totalisé 22,62 milliards d'euros - un chiffre supérieur aux 22,47 milliards du consensus Reuters - signant une croissance de 4,1% hors essence, taux de change et effets calendaires, après +2,8% au troisième trimestre.

En France, où il réalise 40% de ses ventes, Carrefour est parvenu à faire progresser son chiffre d'affaires de 1% après une performance quasiment stable au troisième trimestre, malgré un contexte défavorable, marqué par la guerre des prix et une consommation toujours atone.

Cette performance s'explique par celle des supermarchés qui sont repassés en terrain positif (+1,9% en organique) et par celle des formats de proximité qui ont grimpé de 7,5%. Les hypermarchés sont en revanche restés en repli de 0,7%, toujours affectés par la baisse des ventes non alimentaires.

Carrefour a aussi nettement accéléré le pas à l'international, où la croissance organique a atteint 6,6% grâce à une stabilisation de ses performances dans le reste de l'Europe (+0,4%), pour la première fois depuis six ans, et à une très solide progression au Brésil, où la croissance a atteint 15,9%.

Au Brésil, Carrefour profite d'une exposition relativement faible (20% de ses ventes) au secteur non alimentaire, le plus touché par la crise et du succès d'Atacadao, son format "cash & carry" (semi-gros) dopé par des prix très compétitifs.

Il reste cependant à la peine en Chine, où le recul s'aggrave (-5,3% après -3,7%), dans un contexte toujours très difficile pour la consommation d'alcool et de produits non alimentaires.

Fort de ces chiffres, le distributeur a confirmé que son résultat opérationnel courant 2014 serait en ligne avec les 2,38 milliards d'euros attendus.

Sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires atteint 83,99 milliards d'euros, signant une croissance organique de 3,9%.

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant