Carnet : Jules Bianchi est décédé

le
0
Carnet : Jules Bianchi est décédé
Carnet : Jules Bianchi est décédé

La famille de Jules Bianchi a annoncé ce samedi matin le décès du jeune pilote de 25 ans, au CHU de Nice, un peu plus de neuf mois après son terrible accident au Grand Prix du Japon.

Lundi dernier, sur France Info, Philippe Bianchi, se disait « moins optimiste » pour son fils. La mauvaise nouvelle est tombée ce samedi matin, via un communiqué de la famille : Jules Bianchi est décédé au CHU de Nice, à l’âge de 25 ans. 

Le 5 octobre dernier, lors du Grand Prix du Japon, Jules Bianchi avait subi un terrible accident au volant de sa Marussia, au Grand Prix du Japon à Suzuka. Sous une pluie battante, le Niçois français avait percuté de plein fouet un engin de levage qui remorquait la voiture d’Adrian Sutil, accidentée peu avant au même virage 7. Opéré d’un hématome au cerveau à l’hôpital de Mie, Jules Bianchi avait été transféré au CHU de Nice et sorti du come artificiel le 19 novembre afin d’être au plus près de sa famille. Si Philippe Bianchi gardait confiance jusqu’à la semaine passée, il avait fini par se rendre à l’évidence. « C’est dur de vous lever le matin en vous disant que vous n’êtes pas sûr que votre fils va vivre et que tous les jours c’est comme ça. Faut avoir, à un moment donné, les pieds sur terre et se rendre compte de la gravité de la situation, confiant-il à France Info. En général, les progrès doivent se faire dans les premiers six mois et là ça fait neuf mois, Jules n'est toujours pas réveillé et il n'y a pas de progrès significatifs. » Samedi matin, la famille Bianchi a publié un long communiqué dans lequel elle annonce que « Jules s’est battu jusqu’au bout, comme il l’a toujours fait, mais hier, la bataille a pris fin ».

Une bataille perdue qui bouleverse le paddock de la Formule 1, qui se retrouvera la semaine prochaine en Hongrie. Depuis 1994 et Ayrton Senna, aucun pilote n’avait trouvé la mort suite à un accident lors d’un Grand Prix. Vingt-et-une années qui montrent ô combien la sécurité s’est améliorée sur les circuits, mais qui prouvent également que le sport automobile reste dangereux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant