Carmila rénove ses galeries commerciales en amont d'une IPO

le
0
    * Carmila est filiale à 42,3% de Carrefour 
    * Valeur du patrimoine de 4,5 mds à fin 2015 
    * Patrimoine de 189 centres commerciaux 
 
    PARIS, 31 mai (Reuters) - Carmila, filiale de Carrefour 
 CARR.PA  spécialisée dans l'immobilier commercial, a fait 
savoir mardi qu'aucun calendrier n'avait à ce stade été arrêté 
pour son introduction en Bourse (IPO), indiquant vouloir au 
préalable mener à bien les projets d'extension de ses centres 
commerciaux. 
    Lors d'une conférence réunissant des analystes et des 
journalistes, son PDG Jacques Ehrmann a toutefois pris soin de 
préciser que la décision de lancer le projet d'IPO appartenait 
aux actionnaires de Carmila. 
    "L'introduction en Bourse est une affaire d'actionnaires 
(...) C'est la forme de liquidité qui a été retenue pour que 
personne ne soit prisonnier dans le tour de table de Carmila à 
moyen, long terme", a déclaré Jacques Ehrmann.  
    "Elle est dans l'ADN de Carmila (...) Nous faisons en sorte 
que la société soit prête pour cette éventualité. Rien n'a été 
déclenché", a-t-il ajouté. "Mais nous commençons à nous 
préparer." 
    Créée en avril 2014 pour acquérir, étendre et rénover les 
centres commerciaux situés à proximité des hypermarchés 
Carrefour, la foncière commerciale a laissé entendre qu'une IPO 
n'interviendrait pas avant fin 2017. 
    "Lorsque le programme d'extension sera très concret, en 
phase de début de livraison, avec des projets avérés qui seront 
valorisables, les conditions commenceront alors à être réunies 
pour envisager une telle opération", a déclaré Jacques Ehrmann. 
    "Techniquement, la société s'organise pour être prête, pour 
avoir un pipeline d'extensions valorisable à partir de la fin de 
l'exercice 2017 sans préjuger de la décision des actionnaires à 
qui revient totalement cette initiative." 
    Pierre-Jean Sivignon, le directeur financier de Carrefour, 
avait indiqué en mars que le groupe attendrait "le bon moment" 
pour lancer l'IPO de Carmila, sans donner plus de détails. 
  
    La filiale de Carrefour a fait savoir qu'à fin 2015, la 
valeur de ses centres commerciaux s'élevait à 4,5 milliards 
d'euros.  
    Son patrimoine comprend actuellement 189 centres 
commerciaux, dont 116 sont situés en France, 66 en Espagne et 7 
en Italie. 
    Ses différents projets de rénovation et d'extension doivent 
l'amener à augmenter la valeur de son patrimoine d'immobilier 
commercial de 1,5 milliard d'euros à terme.  
    Au cours de ses deux premières années d'existence, elle a 
procédé à 1,5 milliard d'euros d'acquisitions de centres 
commerciaux. 
    "On a fait pour le moment plus de croissance externe que de 
croissance interne", a indiqué le PDG de Carmila. "Maintenant, 
avec le début de livraison des extensions, vous allez avoir une 
petite inversion, avec plus de création de valeur interne." 
    Carmila est actuellement détenue à 42,3% par Carrefour. Elle 
compte aussi parmi ses actionnaires les assureurs Predica 
(groupe Crédit agricole  CAGR.PA ) (12%), Cardif  BNPP.PA  
(11%), Axa  AXAF.PA  (6%) et Sogecap (groupe Société générale 
 SOGN.PA ) (6%), ainsi que les fonds et société d'investissement 
Colony (13%) et Pimco (6%).  
 
 (Matthieu Protard et Dominique Vidalon, édité par Dominique 
Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant