Carmignac Gestion va lancer un fonds équilibré sur les marchés émergents

le
0
(NEWSManagers.com) - A l'occasion d'une récente conférence de presse, Edouard Carmignac, président de la société de gestion éponyme, est revenu sur les objectifs de sa maison en 2011. Avec la sortie d'un nouveau fonds au cours du prochain trimestre ? un événement plutôt rare a souligné Edouard Carmignac, puisque le dernier OPCVM de la gamme a été lancé en? 2007.

Dans le détail, le nouveau fonds de droit luxembourgeois sera investi sur les marchés émergents en étant constitué pour moitié de produits de taux et pour l'autre d'actions. Dans ce cadre, la partie " produits de taux" , qui sera gérée par Charles Zerah, arrivé en octobre 2010, sera composée d'obligations privées et de dettes souveraines. A ce titre, Edouard Carmignac s'est dit convaincu du potentiel de la dette libellée en devises locales (en Chine et en Inde notamment), et ce d'autant que les monnaies dans ces zones sont appelées à s'apprécier, les pays émergents affichant de surcroît des fondamentaux bien plus séduisants que ceux de la plupart des pays européens. L'autre partie du portefeuille, qui sera pilotée par Simon Pickard, sera donc composée d'actions des marchés émergents mais pourra être couverte en cas de turbulences.
Reste à savoir à qui Carmignac Gestion destine ce produit : " ce fonds pourra répondre favorablement à des investisseurs qui souhaitent investir sur les marchés émergents mais qui ne sont pas prêts à en supporter la volatilité" , a-t-il expliqué. On remarquera d'ailleurs que le nom de l'OPCVM annonce sa vocation équilibrée : Carmignac Emerging Patrimoine? Edouard Carmignac et Eric Helderlé, le directeur général de la société se sont dits persuadés que ce nouveau fonds ne cannibalisera aucun des autres produits de la gamme, même si son appellation est proche de celle du navire amiral de la maison, Carmignac Patrimoine, qui lui " pèse" près de 28 milliards d'euros? Dans un autre genre, Eric Helderlé a noté que ce fonds pourrait très bien constituer le socle d'une offre en Asie où Carmignac Gestion - qui possède déjà une représentation à Singapour - compte être présent dans trois ou quatre ans.

Par ailleurs, au cours de la conférence, Edouard Carmignac a confirmé l'ouverture d'un bureau de représentation au Royaume-Uni qui comptera trois personnes avec, en ligne de mire, aussi bien les conseillers en gestion de patrimoine (IFA) que les fonds de pension. Le patron de la société de la place Vendôme a aussi insisté sur l'importance de ce marché par sa taille mais aussi par la culture actions des Britanniques qui sied bien à sa société. Autre point important : chaque marché européen ayant sa spécificité, une présence dans différents pays en Europe, dont le marché outre-Manche, permet de fait, en cas de retournement sur les places financières, de préserver une certaine forme de stabilité des encours. A fin 2010, ces derniers s'élèvaient à 55 milliards d'euros environ, contre 33 milliards le 31 décembre 2009 avec une collecte qui a atteint 16 milliards d'euros l'an dernier.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant