Carmignac Gestion rationalise sa gamme

le
0
(NEWSManagers.com) - Les spécificités fiscales du plan d'épargne en actions apparu en 1992 et d'abord réservé aux fonds de droit français essentiellement investis en actions françaises, avant de s'ouvrir, en 2003, aux titres de la Communauté européenne, ont conduit Carmignac Gestion à disposer d'une offre de trois fonds actions investis sur le vieux Continent. Une gamme un peu trop étendue, selon les responsables de la société de gestion qui a obtenu le 7 mai dernier de l'Autorité des marchés financiers (AMF) la possibilité de procéder à la fusion de deux des trois fonds en question.
Concrètement, le fonds Carmignac Euro-Entrepreneurs va absorber le fonds Carmignac Euro-Investissement. Comme le prévoit la réglementation, les porteurs de parts de ce dernier fonds auront un mois pour accepter l'opération sachant que celle-ci sera achevée le 30 juin prochain. Dans le cas contraire, ils pourront toujours retrouver leur investissement sans frais.
A priori, la question de récupérer ou non sa mise peut se poser dans la mesure où Carmignac Euro-Entrepreneurs ? l'absorbant ? est composé pour deux parts égales de petites et moyennes capitalisations tandis que Carmignac Euro-Investissement ? l'absorbé ? est classé " toutes capitalisations" et comprend, pour près de la moitié du portefeuille, des grandes valeurs européennes. La différence de nature des deux fonds est donc nette mais la société de gestion trouve logique de faire désormais cohabiter Carmignac Grande Europe ? un fonds moyennes et grandes valeurs européennes - avec un fonds classé " petites et moyennes capitalisations" . Quant à la raison pour laquelle les dirigeants de Carmignac Gestion n'ont pas réuni Grande Europe et Euro-Investissement, elle est d'ordre juridique. Le premier fonds est de droit luxembourgeois tandis que le second est de droit français, rendant de fait impossible pour le moment leur fusion.
" Cela dit" , objecte Eric Le Coz, directeur du développement, " nous sommes convaincus que les détenteurs de parts de Carmignac Euro-Entrepreneurs nous suivront. Tout d'abord l'équipe de gestion ne change pas. David Loggia qui gère Euro-Investissement et Jordan Cvetanovski, Euro-Entrepreneurs, co-gèrent Grande Europe. En outre, les deux fonds affichent sur les douze derniers mois une volatilité comparable ? de 11 pour l'absorbé contre 11,5 pour l'absorbant tandis que leurs indices de référence respectifs s'affichent à 17 et 16" .

Sur trois ans en revanche, l'écart est plus important ? 16,5 pour l'absorbé contre 22,5 pour l'absorbant. Reste que leurs portefeuilles respectifs dont les encours sont comparables ? 180 millions d'euros ? affichent 20 % de titres en commun. Leurs performances en revanche sont sensiblement différentes. Du moins sur cinq ans. Et cette fois, c'est l'absorbé qui est en retrait avec un gain de 12,5 % contre 29 % pour l'absorbant?

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant