Carmignac Gestion: l'inflation doit sauver l'Europe

le
0
(NEWSManagers.com) - Fredéric Leroux, gérant global de Carmignac Gestion, n'en a pas démordu lors de la dernière conférence trimestrielle de la société de gestion : seule la création d'inflation permettra de sauver la zone euro. Un " tour de vice" nécessaire alors que la " vertu" qui serait de combattre ce phénomène ne ferait qu'empirer la situation.


Dans ce cadre, le stratège prône des taux à zéro. " Et lorsque l'euro aura baissé, l'Europe se souviendra qu'elle a de belles sociétés exportatrices" , a-t-il ajouté, alors que la situation s'aggrave par la force de la monnaie commune. Bien évidemment, pour le gérant, le retour de l'inflation devra aussi s'accompagner d'une indexation salaires-prix pour avoir un effet bénéfique sur les ménages?


En attendant donc, la rigueur budgétaire " auto-imposée" tue la croissance et sans croissance, le remboursement de la dette est impossible, martèle-t-on chez Carmignac Gestion. Reste un problème de taille, dont a convenu Frédéric Leroux : convaincre les gouvernants allemands d'accepter une inflation qu'ils considèrent historiquement comme un fléau. La vision outre-Rhin pourra néanmoins se modifier dès lors qu'eux-mêmes constateront des signes de faiblesses en termes de croissance. " Plus vite cette prise de conscience aura lieu, et mieux ce sera" , prédit Frédéric Leroux pour qui les mesures décidées jusqu'à présent renforcent les pressions déflationnistes. Le ralentissement économique va néanmoins forcer la prise des bonnes décisions : outre des taux à zéro et une monétisation de la dette publique, il s'agit de recapitaliser des banques et d'accepter des défauts partiels. " Ces décisions rendront alors possible l'intégration fiscale qui doit devenir un objectif politique de plus en plus affirmé" , conclut l'équipe de gestion.

Elodie Witting

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant