Carmignac Gestion étoffe son offre et son équipe " marchés émergents"

le
0
(NEWSManagers.com) - Avec pour objectif affiché de redonner un peu le goût du risque aux investisseurs, les responsables des équipes de gestion de Carmignac Gestion ont présenté officiellement à la presse européenne, mardi 27 septembre, le fonds luxembourgeois Carmignac Emerging Patrimoine (compartiment de la sicav Carmignac Portfolio). Ce nouveau produit, qui bénéficie " à 100 % de l'expertise marchés émergents et à 100 % de l'expertise Patrimoine" de la maison française, affiche dès à présent 120 millions d'euros d'encours après avoir été lancé le 31 mars 2011, et avoir été amorcé à hauteur de 20 millions d'euros.
Le dernier-né de la gamme Patrimoine est géré conjointement par Simon Pickard pour la partie actions, par Charles Zerah pour la partie obligataire et par Frédéric Leroux qui met en ?uvre la couverture du portefeuille et les stratégies de dérivés, assistés d'une grande partie de l'équipe Carmignac. La société de gestion vient d'ailleurs de recruter chez OFI Haiyan Li-Labbé en qualité d' analyste responsable du marché chinois et taiwanais. L'intéressée était gérante chez son précédent employeur d'un fonds investi en actions chinoises locales (actions A) et responsable de l' équipe de gestion spécialisée dans les marchés asiatiques.
Le Carmignac Emerging Patrimoine est un fonds de préservation du capital, flexible, équilibré, axé sur le long terme, avec un " overlay" tactique, a expliqué Eric Le Coz, directeur général adjoint, tandis que Simon Pickard a précisé que la gestion est dimensionnée d'ores et déjà comme pour un " grand" fonds. De fait, le poids des petites capitalisations reste modéré.
Actuellement, le portefeuille se compose d'une cinquantaine de lignes actions et d'une exposition à 12-15 marchés de taux sur lesquels le fonds est investi à chaque fois sur deux ou trois émissions obligataires.
Vu la situation présente, le fonds est positionné de manière défensive avec 25 % d'actions (pour un maximum de 50 %) et une exposition nette aux actions de 15 %, avec 10 % de " shorts" sur les indices marchés émergents. La part laissée libre par la limitation de la poche actions est prise par l'obligataire et les taux avec une gestion très active de la duration et notamment 10 % en bons du Trésor en dollars de Singapour (6 mois), parce que Carmignac Gestion est en ce moment très pessimiste pour l'euro.
Frédéric Leroux a précisé que l'allocation aux actions sera augmentée lorsque les pays développés auront commencé à remonter la pente et quand le problème d'inflation dans les pays émergents sera en passe d'être réglé. En moyenne, ajoute-t-il, les marchés émergents commencent à rebondir quatre mois avant les marchés développés.

L'indicateur de performance retenu pour le fonds se compose à 50 % du MSCI Emerging Markets en euros et à 50 % du JPMorgan GBI EM global diversified en euros, qui s'avère historiquement beaucoup moins volatil que le MSCI Emerging Markets.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant