Carmat - Un 2e patient avec un coeur artificiel rentré chez lui

le
2

PARIS, 19 janvier (Reuters) - Carmat ALCAR.PA a annoncé lundi le retour à son domicile en début d'année du patient implanté à Nantes en août dernier. Le concepteur du c½ur artificiel français avait implanté la prothèse le 5 août 2014 au CHU de Nantes (Loire-Atlantique) dans le cadre d'une expérimentation qui doit se poursuivre avec le recrutement de nouveaux patients. ID:nL6N0SU5RR "Ce retour a été possible après l'approbation par les autorités réglementaires de l'inclusion du système portable d'alimentation et d'alerte (...), ce qui le rend désormais accessible pour tous les patients de cet essai", précise Carmat. Le patient a pu rentrer chez lui après été formé au fonctionnement de cet équipement portable. ID:nL5N0R90UQ Le premier greffé, Claude Dany, 76 ans, était décédé le 2 mars 2014, 74 jours après l'implantation du coeur de Carmat. * Communiqué : http://bit.ly/1xn1Hpx (Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • heimdal le lundi 19 jan 2015 à 09:26

    C'est clair :faire débourser 1 million d'euros à la sécu pour sauver un type de 76 ans c'est carrément un non-sens économique .La sécu n'a pas à financer la recherche .

  • M6437502 le lundi 19 jan 2015 à 09:02

    Et quel organisme pourra supporter le coût d'une pareille intervention?