Carmat : six mois de retard sur le calendrier

le
0

(lerevenu.com) - Carmat a du souffle. La société, qui développe une prothèse de c½ur intégrale, envisage désormais une vingtaine de greffes supplémentaires. Cette deuxième phase du développement du c½ur artificiel de Carmat devrait toutefois prendre six mois de retard par rapport au calendrier envisagé initialement par la société.

À plusieurs reprises, Le Revenu avait fait part de ses doutes sur le calendrier de Carmat. En mars 2014, le document de référence parlait d'une commercialisation en Europe en 2015, sous réserve de l'obtention du marquage CE. Mais la société ne donne plus de calendrier depuis au moins six mois. En tout état de cause, ce décalage repousserait la commercialisation du c½ur artificiel à la mi-2016 au moins.

Carmat est actuellement engagé dans une phase dite de «faisabilité» prévoyant la greffe de son c½ur artificiel sur quatre patients souffrant d'insuffisance cardiaque terminale.

Une première prothèse avait été implantée le 18 décembre à Paris. Le patient était décédé de 74 jours plus tard, alors que l'objectif initial de l'opération était de permettre une survie à 30 jours. Un deuxième patient a fait l'objet d'une greffe le 5 août au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes. Le communiqué de Carmat ne donne aucune indication sur son état de santé actuel. Les deux derniers malades devant faire l'objet d'une greffe sont en cours de recrutement, selon le groupe. 

À lire aussi : Carmat, victime d'une attaque médiatique

Si

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant