Carmat poursuit les implantations de son coeur artificiel

le
0
CARMAT POURSUIT LES IMPLANTATIONS DE SON COEUR ARTIFICIEL
CARMAT POURSUIT LES IMPLANTATIONS DE SON COEUR ARTIFICIEL

PARIS (Reuters) - Carmat a annoncé lundi avoir implanté son coeur artificiel sur une deuxième personne dans le cadre d'une expérimentation qui doit se poursuivre avec le recrutement de deux autres patients.

Le groupe français a ainsi confirmé des informations rapportées par la presse en fin de semaine dernière, ce qui s'était traduit par une forte hausse du titre en Bourse vendredi (+10,66%).

L'action Carmat progressait encore de 2,35% à 91,80 euros ce lundi en début de séance à la Bourse de Paris.

La société a reçu en septembre 2013 le feu vert des autorités françaises pour réaliser les premières implantations de son coeur artificiel en France.

L'expérimentation doit inclure au total quatre personnes souffrant d'une insuffisance cardiaque biventriculaire irréversible et dont le pronostic vital est engagé à brève échéance, rappelle Carmat dans un communiqué.

Dans cette courte déclaration, la société "confirme avoir accompli la moitié de l'essai de faisabilité de sa bioprothèse cardiaque", sans donner plus de détails sur la deuxième implantation de son coeur artificiel.

Selon plusieurs médias, elle a été réalisée il y a quelques semaines à l'hôpital Laënnec-Nord du CHU de Nantes (Loire-Atlantique), qui fait partie des trois établissements autorisés à tester le coeur artificiel de Carmat.

"Les critères de succès comportent - entre autres - la survie 30 jours après l`implantation et la récupération fonctionnelle des organes vitaux", explique Carmat.

"Sur ces bases, les deux comités indépendants de contrôle de l'essai se sont réunis jeudi et vendredi derniers et un avis favorable à la poursuite du recrutement de nouveaux patients a été donné".

Le premier greffé, Claude Dany, 76 ans, est mort le 2 mars, 74 jours après l'implantation du coeur de Carmat.

(Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant