CARMAT obtient les autorisations pour démarrer l’étude PIVOT en France

le
0
CARMAT (FR0010907956, ALCAR, éligible PEA-PME), concepteur et développeur du projet de coeur artificiel total le plus avancé au monde, visant à offrir une alternative aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque biventriculaire terminale, annonce avoir obtenu les autorisations nécessaires du Comité de Protection des Personnes (CPP) et de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) pour démarrer l’étude PIVOT en France.

Dans cette étude, les patients éligibles à la transplantation dont la probabilité d’obtenir un greffon est très faible, pourront également bénéficier du coeur CARMAT.

En parallèle, CARMAT engage des démarches pour obtenir des autorisations d’implantation de son coeur artificiel dans différents pays d’Europe.

« L’avis favorable du CPP, ainsi que l’autorisation de l’ANSM, confirment le bien-fondé des objectifs de la recherche et des conclusions attendues », commente le Dr Piet Jansen, Directeur médical de CARMAT.

« L’autorisation de démarrer l’étude PIVOT est une étape capitale franchie par CARMAT. Elle s’inscrit dans le processus de marquage CE que nous avons initié. Les résultats des études en France et dans le reste de l’Europe seront intégrés dans le module clinique du dossier dont l’évaluation a été confiée à DEKRA », conclut Marcello Conviti, Directeur général de CARMAT.

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant