Carmat lance son étude pivot

le
0
La prothèse de cœur intégrale Carmat. (© Carmat)
La prothèse de cœur intégrale Carmat. (© Carmat)

Carmat n'a pas perdu de temps. Fin juillet, la société de technologie médicale obtenait le feu vert des autorités sanitaires françaises pour lancer son essai clinique «pivot» (le dernier), en vue de l’approbation de sa prothèse intégrale de cœur.

Aujourd'hui, le titre gagne plus de 6% en Bourse alors que la société a annoncé que la première implantation dans le cadre de cette étude a été effectuée. Cette nouvelle phase d'essais concernera 22 patients et devrait être close à la fin de l'année 2017. Les dirigeants espère ainsi obtenir des autorités française, en l'occurence l'ANSM, le marquage CE (autorisation commercial) en 2018.

«Pas d’impact en termes de valorisation»

Le critère de réussite de l'étude de faisabilité - l'étape précédente du développement clinique - était la survie des patients à trente jours. Quatre patients, tous considérés comme étant en "phase terminale" avait participé. Tous sont décédés mais trois ont survécu plus de trente jours.

L'étude pivot est l'ultime étape du développement clinique. C'est à partir des résultats collectés que Carmat obtiendra, ou non, l'autorisation de commercialiser sa prothèse.

Les patients qui y participeront seront plus jeunes et moins lourdement atteint que dans l'étude de faisabilité, correspondant en fait au profil médical ciblé par le coeur Carmat. Quant à la survie, elle sera

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant