CARMAT : Information sur l’évolution de l’essai clinique de faisabilité de son coeur artificiel bioprothétique

le
0
Le troisième patient, implanté d’une prothèse CARMAT le 8 avril 2015, est décédé le 18 décembre 2015 dans la matinée. Sur la base des informations disponibles à date, il s’agit d’une mort subite par arrêt respiratoire au cours d’une insuffisance rénale chronique. Suite au constat de décès, l’équipe médicale a arrêté la prothèse. Le patient âgé de 74 ans était rentré à son domicile fin août. Il souffrait d’une combinaison de pathologies sévères, en particulier d’insuffisance rénale, préexistante à l’implantation de la prothèse, qui l’amenait à revenir régulièrement à l’hôpital. A ce stade des essais cliniques, le système CARMAT cumule une expérience de 20 mois de fonctionnement. Pour rappel, les critères de succès de l’étude comportent la survie à 30 jours après l’implantation.

Les analyses réalisées n’ont pas montré d’implication de la prothèse dans le décès du patient. La société poursuit l’étude de faisabilité.

« L’équipe CARMAT partage la douleur des proches du patient et remercie l’équipe médicale du Service de Chirurgie Cardiaque des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg qui a accompagné avec dévouement le patient jusqu’à ses derniers instants. La Société réaffirme son engagement dans la réussite du projet et concentre ses efforts sur la poursuite des prochaines étapes cliniques et industrielles nécessaires au développement de l’entreprise, » a déclaré Marcello Conviti, Directeur Général de CARMAT.

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant