Carmat : horizon lointain

le
2
La prothèse de cœur intégrale Carmat. (© Carmat)
La prothèse de cœur intégrale Carmat. (© Carmat)

L’étude de faisabilité du cœur Carmat est terminée. Quatre patients ont été implantés. Ils sont tous décédés à ce jour. Mais ils ont survécu assez longtemps pour que cet essai clinique soit considéré comme une réussite.

Le rebond du titre qui a accompagné hier l’annonce du décès du quatrième patient n’est qu’une sinistre coïncidence. Le titre a rebondi avec l’ensemble des indices boursiers. Il perd d’ailleurs encore 20% depuis le 1er janvier.

L'horizon n'est pas dégagé pour autant

Une première étape est donc franchie pour la société et sa prothèse de cœur révolutionnaire. L’horizon n’est pas dégagé pour autant. La plus célèbre medtech française doit encore analyser les données recueillies auprès des patients, définir un protocole et enfin soumettre cet épais dossier à de l’autorité nationale de sécurité du médicament, l’ANSM. C’est elle qui lui donnera le feu vert pour la dernière étape – l’essai clinique pivot – pour lequel une vingtaine de transplantations sont prévues.

Constituer ce dossier va prendre du temps. On imagine en plus le chaos qui doit régner à l’ANSM depuis le drame qui s’est produit à Rennes la semaine dernière. Carmat va devoir être patient. Il y a un an, la société espérait lancer la phase pivot en 2015 et obtenir l’autorisation commerciale, le marquage CE, en 2016. Ces objectifs sont désormais

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • berkowi il y a 11 mois

    @M354 : +1

  • M6688354 il y a 11 mois

    On peut se demander quel est le but de l'auteur de cet article. Aurait-il des regrets d'avoir vendu toutes ses actions ?