Carmat: décès du premier patient de l'étude Pivot.

le
1

(CercleFinance.com) - L'action Carmat perdait plus de 10% de sa valeur ce matin à la Bourse de Paris. La “medtech” a annoncé ce matin le décès du premier patient à qui son coeur artificiel avait été implanté fin en août dans le cadre de l'étude clinique “Pivot”. L'ANSM a surtout demandé à Carmat de suspendre toute nouvelle implantation.

Le directeur général de la 'medtech' française, Stéphane Piat, a témoigné de sa douleur à cette annonce et de sa reconnaissance à feu le patient et à sa famille.

Le patron opérationnel de Carmat assure : 'Nous pouvons affirmer que les analyses réalisées n'ont pas montré d'implication de la prothèse dans le décès du patient. La prothèse ayant fonctionné normalement lors des 3 dernières implantations, notre motivation à apporter une alternative à ces patients faisant face à une impasse thérapeutique totale ne cesse de croître.'

En tenant compte des autres études réalisées avant Pivot, il s'agit du cinquième décès d'un patient à qui un coeur Carmat a été implanté. Dans ce contexte et malgré l'assurance de Carmat, l'Agence nationale de la sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a demandé à la société de suspendre les implantations de son coeur artificiel. En attendant les résultats des 'investigations' sur le dernier décès.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • boudet il y a 5 jours

    Ce coeur est implanté sur des patients très malades et ne possédant pas les critères d'une greffe (age, santé,...) Il ne semble pas anormal qu'ils décèdent même si on espère toujours qu'ils vivent le plus longtemps possible.