Carmat autorisé à tester son c?ur artificiel en France

le
0
La société qui s'était résolue en mai dernier à effectuer à l'étranger les premiers tests sur soncoeur artificiel a finalement obtenu le feu vert des autorités sanitaires françaises. Le titre en profite largement.

Quatre patients retenus pour une rupture médicale potentielle. La société Carmat a obtenu l'autorisation de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) de procéder à l'implantation de son coeur artificiel bioprothétique sur quatre patients en France. Un étape attendue de longue date, puisque lors de son introduction en Bourse en 2010 la firme espérait réaliser les premiers essais à compter du dernier trimestre 2011.

Depuis, le calendrier des essais a progressivement reculé, le dossier d'approbation auprès de l'ANSM n'étant pas complété. Du coup, Carmat a annoncé en mai dernier s'être assuré la concours de quatre centres de chirurgie cardiaque à l'étranger en vue d'y réaliser les premiers implantations. Au contra...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant