Carlton : «Une faille de sécurité manifeste»

le
0
INTERVIEW Le général de gendarmerie Jacques Morel, référent sécurité de l'Union française de la bijouterie, juge «surréaliste que le malfaiteur ait pu pu partir si rapidement avec autant de bijoux».

Lefigaro.fr - Le système de sécurité mis en place était-il à votre avis suffisant?

Manifestement, il comportait une faille. Je suis d'abord étonné, vu les montants en jeu, que les organisateurs n'aient pas pris contact avec la police. Celle-ci se serait peut-être déplacée, aurait au moins pu leur prodiguer quelques conseils. Les circonstances du casse sont ensuite pour le moins déconcertantes: un seul malfaiteur est parvenu à emporter plusieurs sacoches de bijoux et de montres en une minute trente seulement.

Comment expliquer qu'il ait si facilement réussi son coup?

Rentré par une fenêtre, peut-être grâce à un complice, il a ciblé son attaque au moment le plus délicat du point de vue de la sécurité: celu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant