Carlton : une enquête ouverte pour viol en réunion

le
1
Dominique Strauss-Kahn sera bientôt confronté à la prostituée belge qui l'accuse.

Dominique Strauss-Kahn sera bientôt confronté à la prostituée belge qui l'accuse de lui avoir imposé un rapport sexuel violent lors d'un séjour à Washington en décembre 2010. Lundi, le procureur de la République de Lille a annoncé qu'il ouvrait une enquête préliminaire sur ces faits «susceptibles d'être qualifiés de viol en réunion» qui avaient été portés à sa connaissance par les juges instruisant l'affaire du Carlton. La police judiciaire devra d'abord interroger les six personnes, dont DSK, présentes ce soir-là dans la chambre d'hôtel de la capitale américaine puis organiser les face-à-face nécessaires entre les protagonistes.

Les accusations reposent sur les déclarations de Marie-Anne, âgée de 25 ans en décembre 2010, qui reproche à l'ex-directeur du FMI d'avoir «utilisé la force» pour lui imposer une sodomie. «J'ai refusé en lui disant non, je ne veux pas (...). J'ai dit clairement que je ne voulais pas, à plusieurs reprises, à haute voix 1/4 /p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • peggy111 le lundi 21 mai 2012 à 20:04

    les elections son fini