Carlton : les cartes de l'accusation contre DSK

le
1
Le Figaro dévoile les arguments du parquet général avant que la cour d'appel de Douai décide mercredi du sort du dossier.

Après l'accord scellé à New York avec Nafissatou Diallo, l'avenir judiciaire de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire du Carlton se joue mercredi. L'objectif principal de sa défense est d'obtenir l'annulation de sa mise en examen pour «proxénétisme aggravé en bande organisée». Au terme d'une enquête qui a commencé fin mars 2011, les juges d'instruction de Lille estiment, eux, cette qualification adaptée. Devant la cour d'appel de Douai, le parquet général a également soutenu que cette mise en examen reposait sur «des indices graves et concordants». Le Figaros'est procuré ces réquisitions. Elles reflètent l'analyse que fait l'accusation du dossier, vision qui sera confirmée ou non mercredi par les magistrats de Douai.

En préambule, le parquet général estime que lors de sa garde à vue, les 21 et 22 février 2012, DSK «s'inscrivi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ylopez-2 le mardi 18 déc 2012 à 19:20

    Qui veut sauver DSK à tout prix ??? N'est' il pas un justiciable comme tout un chacun ????