Carlton : les avocats de DSK contre-attaquent

le
0
VIDÉO - Ils vont tenter de faire annuler les poursuites contre leur client par la cour d'appel de Douai. Une démarche risquée.

«Éviter le barnum»: c'était la raison avancée pour expliquer l'audition surprise de Dominique Strauss-Kahn lundi à Lille, deux jours avant la date prévue. Le cirque a quand même eu lieu mardi au cabinet de Me Henri Leclerc, qui y organisait une conférence de presse avec ses deux confrères, Mes Frédérique Beaulieu et Richard Malka. Un paquet compact de journalistes et caméras ont entendu les avocats dénoncer une justice qui inventerait «un délit de luxure» et sanctionnerait de «simples comportements libertins». Et Me Beaulieu d'ajouter: «On fait de la morale. Ce n'est pas la loi. On n'est plus dans un État de droit.» Le «barnum» va se reproduire dès mercredi au tribunal du Bronx où la première audience du procès civil opposant Nafissatou Diallo à DSK va également déplacer les foules.

Désolé, cette vidéo n'est pas disponible sur votre appareil.brightcove.createExperiences();

Sonnée par une mise en examen pour «proxénétisme aggravé en bande organis

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant