Carlton : «Cela ne fait pas de DSK un proxénète»

le
0
EXCLUSIF - Le Figaro dévoile le réquisitoire qui demande un non-lieu pour l'ex-patron du FMI.

En requérant mardi un non-lieu pour Dominique Strauss-Kahn, le procureur de Lille, Frédéric Fèvre, a livré une analyse totalement différente de celle des juges d'instruction dans l'affaire du Carlton. Au terme de deux ans d'instruction, il estime que les charges sont insuffisantes pour renvoyer DSK devant une juridiction et y être jugé pour «proxénétisme aggravé en bande organisée». Le Figaro a pris connaissance de ce réquisitoire. Voici le raisonnement suivi par le parquet.

» Des prostituées ou des libertines?

Pour sa défense, l'ancien directeur général du FMI a maintenu qu'il ignorait que ses amis du Nord faisaient venir des prostituées et qu'il n'en avait lui-même jamais rémunérées. Admettant toutefois son «désir de nouveautés», «l'une des motivations du libertinage». Certaines des prostituées avaient cependant affirmé qu'i...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant