Carlos Ghosn : "Reprendre une écurie de F1, ça a du sens"

le
0
Nous irons jusqu?au terme de notre contrat avec Red Bull, mais nous ferons des annonces quant à l?avenir dans les prochains mois, a assuré Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan.
Nous irons jusqu?au terme de notre contrat avec Red Bull, mais nous ferons des annonces quant à l?avenir dans les prochains mois, a assuré Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan.

Il est rare que le PDG de Renault-Nissan se confie longuement et publiquement sur la stratégie du groupe en matière de sport automobile. Pourtant, ce dimanche après-midi, dans un hôtel à quelques mètres du circuit de Formule E, Carlos Ghosn est revenu sur les différents programmes où sont engagées les marques de son groupe. Formation d?une écurie de F1 après 2016, positionnement en Formule E, stratégie à revoir en Endurance : il a multiplié les annonces et esquissé l?avenir de Renault et de Nissan.

Formule 1 : et si Renault reprenait une écurie ?

Les amateurs de F1 et de rumeurs seront comblés : Carlos Ghosn a assuré "étudier toutes les options" quant à l?avenir de Renault dans la discipline reine. Le contrat avec Red Bull et sa petite s?ur Toro Rosso - à qui la marque au losange fournit le moteur - s?achève en 2016. "Nous devons définir à nouveau notre stratégie", estime Carlos Ghosn. "En tant que motoriste, quand on gagne, c?est grâce à la voiture et quand on perd, c?est à cause du moteur", lâche-t-il en faisant rire le parterre de journalistes européens.

Et si Renault reprenait une écurie ? "Oui, ça aurait du sens", a-t-il estimé. La veille, Cyril Abiteboul, directeur de Renault Sport F1, expliquait au Point.fr que "l?engagement de Renault se doit d?avoir pour objectif le retour sur investissement". La faible exposition du rôle de motoriste semble lasser chez les pontes de la marque au...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant