Carlos Da Silva, le patron à table

le
0
Carlos Da Silva, un chef d'entreprise qui réussit au poker comme dans les affaires.
Carlos Da Silva, un chef d'entreprise qui réussit au poker comme dans les affaires.

Un open space avec des opérateurs un casque vissé sur la tête, un espace détente doté de gros fauteuils en cuir... et d'une table de poker. C'est dans ce décor de start-up à l'américaine, à deux pas des Champs-Élysées, que Carlos Da Silva me reçoit chez MisterFly, sa nouvelle société. Avec son allure sportive et son sourire d'acteur américain, l'entrepreneur ne fait pas ses 50 ans. Dans la vie de Carlos Da Silva, le poker et les affaires vont souvent de pair. C'est très naturellement que le cofondateur et dirigeant de Look Voyages (1989-1996), puis de Go Voyages (1997-2011) a choisi d'organiser un tournoi de poker à l'occasion du lancement de sa nouvelle société.

Du poker au Pavillon Dauphine

En novembre 2015, Carlos Da Silva et son associé Nicolas Brumelot lancent en grande pompe MisterFly, dans le très chic Pavillon Dauphine. Deux cents invités triés sur le volet sont venus s'installer autour des tables et jouer avec des jetons siglés au nom de la compagnie de voyages. Parmi les hôtes, Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du monde et fan de poker, mais aussi Jacques-Antoine Granjon, le très médiatique patron de Vente-privée.com

« Dans le poker comme dans les affaires, il faut savoir prendre des risques », commence Da Silva. Passionné de cartes dès l'enfance, il a toujours vu son grand-père tripoter des cartes dans le village familial du Portugal....

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant