Carla Sarkozy, la «chérie» des paparazzis indiens

le
0
La première dame de France a mobilisé l'attention des médias à Bangalore et Agra.

De l'un de nos envoyés spéciaux à Bangalore

En Inde, c'est la presse papier qui donne le ton. Selon l 'Economic Times, «seule la visite du prince Charles, héritier du trône britannique, et de Diana Spencer avait suscité autant d'attention», il y a plus de quinze ans. Le quotidien estime aussi que la «darling des paparazzis» a attiré «autant sinon plus l'attention de la presse que son mari». Il est vrai que les médias ont couvert avec un grand luxe de détails l'arrivée de la première dame à Bangalore. Le «langage corporel» du couple présidentiel a été décortiqué par le menu pendant les cinq heures au pas de charge dans la capitale du high-tech indien. Rien non plus de la seconde étape du voyage, à Agra, dans le nord, n'a échappé aux reporters indiens, qui ont longuement commenté la décision subite de visiter le Taj Mahal, «pendant quarante minutes», pour voir le coucher de soleil. Certaines télévisions ont même interviewé une personnalité religieu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant