Carla Del Ponte compare l'avenir d'Assad à celui de Milosevic

le
1

GENEVE, 21 septembre (Reuters) - Bachar al Assad sera rattrapé par la justice même s'il reste au pouvoir dans le cadre d'une solution négociée au conflit syrien, a déclaré lundi l'ancienne procureure du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, Carla Del Ponte. "Assad est président, traitons par conséquent avec l'institution présidentielle. Si nous pouvons obtenir un cessez-le-feu avec le président, pourquoi pas ? Mais ensuite, la justice viendra", a déclaré à des journalistes la magistrate suisse, qui est membre de la commission d'enquête des Nations unies sur la Syrie. "Souvenez-vous de l'ancienne Yougoslavie", a poursuivi Carla Del Ponte. "(Slobodan) Milosevic était président, il y a eu les négociations de paix à Dayton et ils ont conclu un accord. Milosevic était encore président mais la justice a pu être exercée. Juste un exemple du passé." (Tom Miles; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp le lundi 21 sept 2015 à 18:00

    Et Bush ?