Cargo échoué : l'armateur sommé de réhabiliter rapidement le site

le
0
Les préfets maritime et terrestre, respectivement de l'Atlantique et du Morbihan, ont ordonné la déconstruction du navire turc et le nettoyage de la plage de la commune d'Erdeven avant le 6 avril.

L'armateur turc du cargo TK Bremen qui s'est échoué sur une plage du Morbihan vendredi dernier pendant la tempête Joachim a jusqu'au 6 avril pour déconstruire le navire et réhabiliter le site. Les préfectures maritime et terrestre, respectivement de l'Atlantique et du Morbihan, en charge du sinistre, l'ont annoncé jeudi et ont exigé de l'armateur qu'il présente un plan d'action détaillé avant le 29 décembre.

Au total, le bateau pourrait être déconstruit, «hors intempéries», en un mois seulement, ont-ils précisé. Concrètement, les autorités prévoient que le retrait de «tout ce qui peut être enlevé» du bord, ainsi que le désamiantage, ne dure qu'une «grosse semaine». Après quoi, elles estiment que la destruction du navire, qui doit être cisaillé et ses morceaux évacués par voie de terre, ne dure que trois semaines.

Un grillage de protection mis en place à partir de vendredi

Cette dernière opération sera réalisée par une entreprise néerlandaise, «Eur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant