Cardio 3 : dans les pas de Cellectis

le , mis à jour le
0
Cardio 3 se fait une place sur l'un des segments les plus dynamiques de la cancérologie. (DR)
Cardio 3 se fait une place sur l'un des segments les plus dynamiques de la cancérologie. (DR)

ISIN:BE0974260896:ISIN La société de biotechnologie belge a obtenu de l’autorité américaine de régulation de la propriété intellectuelle (U.S. Patent and Trademark Office ou USPTO), la validation d’un brevet stratégique. Il concerne l’utilisation des lymphocytes T TCR-déficients (les TCR sont des récepteurs en charge de l’identification du soi et du non-soi), dans la conception des récepteurs antigéniques chimériques du lymphocyte T (CAR-T cell). La technologie des CAR-T est une thérapie cellulaire et une des approches jugées les plus prometteuses à ce jour dans la recherche contre le cancer. Elle consiste à reprogrammer, par le biais de l’ingénierie génomique, les lymphocytes T, cellules de notre système immunitaire. Objectif : leur réapprendre à identifier et détruire les cellules tumorales qui ont fini par échapper à leur vigilance.

Quelques jours auparavant, la société annonçait son projet d’introduction sur le marché américain du Nasdaq. Et d’ici quelques jours, elle changera de nom pour s’appeler Celyad.

Les produits les plus avancés sont actuellement en phase de développement clinique chez le suisse Novartis, et au sein des biotechs américaines Kite (alliée à Amgen) et Juno. Ils sont de type autologue, c’est-à-dire produit à partir de lymphocytes T prélevés sur les patients, reprogrammés en laboratoire, puis réinjectés. L’approche

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant