Carburants : le gazole reprend l'avantage sur le super

le , mis à jour à 14:29
0
Carburants : le gazole reprend l'avantage sur le super
Carburants : le gazole reprend l'avantage sur le super

Alors que les politiques veulent réduire les voitures diesel en France, les automobilistes qui ont basculé pour une voiture au super vont faire grise mine.

Après six semaines successives d'augmentation, le prix du litre de gazole, avec un prix moyen de 1,068 euro, est de nouveau en légère baisse de 0,4 centime d'euros par litre en une semaine. A l'inverse, le prix du super 95 progresse de 0,4 centime d'euros par litre pour s'afficher en moyenne dans les stations services à 1,30 euro par litre.

Selon le site Carbeo, si les prix du gazole et du super 95 s'étaient un temps nettement rapprochés en raison des taxes en début d'année, l'écart est de nouveau en train de se creuser.

En effet, la TICPE (taxe intérieure de consommation des produits énergétiques), qui s'applique depuis le début de l'année, a été de l'ordre de 3 centimes d’euro pour le diesel tandis que les tarifs des sans plomb 95 et 98 ont été majorés d’1,7 centime d’euro.

Mais depuis un mois, en raison de la remontée du prix du baril de brut, le prix du gazole a progressé de 1,6 centime par litre, soit une hausse de 1,50% quand, dans le même temps, le super 95 a vu son prix flamber de 4,50% avec une hausse de 5,6 centimes d'euros par litre.

Si pour l'Union française des industries pétrolières (UFIP), la part du gazole dans la consommation française de carburants routiers reste prépondérante à 82,3 % en février 2016, celle-ci continue de baisser par rapport à février 2015 (- 0,5 %).

Parallèlement, entre le 1er mars 2015 et le 29 février 2016, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont augmenté à 3,912 millions de mètres cubes en février 2016, soit une hausse de 6 % par rapport à février 2015. Sur cette période, les livraisons de supercarburants sans plomb sont en hausse de 9,4 % et celles de gazole ont augmenté de 5,3 %.

«En France, les immatriculations, en forte hausse depuis le début de l'année, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant