Carburants : des prix plus bas que ceux promis par Ayrault

le
13
Le prix du litre de diesel a baissé de 8 centimes en un mois tandis que celui du sans plomb a reculé de 11 centimes. Une baisse qui s'explique avant tout par un fort repli des cours du pétrole et un rebond de l'euro.

En une semaine, les prix de l'essence et du gazole ont baissé de plus de trois centimes. Selon le site Carbeo, un litre de gazole coûte ce lundi en moyenne 1,384 euro et le prix du sans plomb 95 atteint 1,551 euro. Sur un mois, la baisse atteint 8 à 11 centimes pour les deux carburants. C'est plus que les 6 centimes qu'avait promis le gouvernement fin août après des négociations avec les spécialistes du secteur pétrolier et les associations de consommateurs.

Mais si les prix à la pompe ont autant diminué, c'est principalement grâce à la baisse des cours du pétrole. En un mois, le baril de brut sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) a perdu plus de 6%, dans un marché plombé par les craintes sur la demande mondiale et souffrant d'un regain d'inquiétudes pour la zone euro. Lundi dernier, les cours avaient notamment accusé une baisse de 4 dollars en une séance. Et le mouvement baissier se poursuivait aujourd'hui: dans la soirée, le baril vallait 91,41 dollars.

Autre élément d'explication: le cours de l'euro, qui a connu une remontée considérable en août et jusqu'à la mi-septembre, suite à l'annonce, par la banque centrale américaine, du rachat de 40 milliards de dollars par mois d'obligations gagées sur des prêts immobiliers, afin de soutenir l'économie des Etats-Unis. La nouvelle a eu pour conséquence immédiate de faire baisser le dollar, et donc, mécaniquement, de faire remonter la monnaie unique. Dans le même temps la Banque Centrale Européenne a annoncé un soutien «illimité» aux États membres de la zone euro.

L'euro vaut aujourd'hui 1,2914 dollar contre 1,2579 fin août. Or cette variation est favorable aux européens sur les marchés des matières premières, les prix du baril étant libellés en dollars.

LIRE AUSSI:

» Total cherche à pousser ses stations à bas prix

» La baisse promise des prix à la pompe est amorcée

» Du puits à la pompe, le prix d'un litre d'essence

» «Baisser les taxes n'est pas la meilleure solution»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8743521 le mardi 25 sept 2012 à 13:31

    Hélas Fortunos..la baisse des carburants est un encouragement à rouler plus,à polluer d'avantage,à retarder le développement des autres moyens de transports et des énergies renouvelables... Mais tellement dans la politique démagogique actuelle!

  • frk987 le mardi 25 sept 2012 à 10:31

    Tout simplement que le prix du brut a baissé et que l'euro a remonté, donc la gesticulation politique sur le prix à la pompe démontre soit une incompétence économique majeure soit de la démagogie pure et simple.

  • TVR07 le mardi 25 sept 2012 à 10:06

    car l'automobile a quand même était la vache à lait de la France question taxe...

  • TVR07 le mardi 25 sept 2012 à 10:05

    donc l'Etat ne peut pas se passer de ses taxes qui je crois represente à peut pres 20% du budget annuel de l'etat... d'ou l'absence complété du développement de la technologie de la pile à combustible (qui existe depuis les années 50), seul technologie qui peut remplacer le moteur à explosion... mais c'est propre, alors on taxe comment ??? la on a un sérieux dilemme avec cette dialectique pseudo écolo ! pas vrai ...

  • TVR07 le mardi 25 sept 2012 à 10:01

    N'oubliez pas quand même qu'en France sur le prix de l'essence il y a plus de 50% de taxes ... TIPP,

  • TVR07 le mardi 25 sept 2012 à 09:58

    T'inquiete fortunos, tes 130 reuros, ils vont vite te les piques avec les hausses d'impots ... ce n'est juste une question de temps !

  • paumont1 le mardi 25 sept 2012 à 09:44

    n'empêche, ça baisse et c'est l'essentiel! mais est-ce vraiment une bonne nouvelle? car la baisse du prix est due à la crise, et elle limite les investissements dans la recherche d'énergie autre que le pétrole, ce qui signifie que dès que la crise sera finie la hausse n'en sera que plus inévitable!

  • ANOSRA le mardi 25 sept 2012 à 09:26

    Fortunos, ton bulletin de vote t'empêche de lire la dépêche? Ayrault n'a fait baisser que de 6c au maxi, le reste de la baisse est dû au prix du baril en baisse et à l'Euro en hausse! La mesure phare du gouvt n'est que de la poudre aux yeux des naïfs! Et baisser sa vitesse de 10km/h fait gagner 8% de conso, plus efficace que la mesure bidon et temporaire du gouvt!

  • dub22 le mardi 25 sept 2012 à 09:21

    Fortunos, le seul hic, c'est que par les impôts, il va vous en prendre combien de plus M. Ayrault?

  • fortunos le mardi 25 sept 2012 à 09:15

    bravo a Mr Ayrault qui a fait baisser le carburant de 10 cts,ce qui represente pour un plein: 4 euros et sur annee pour celui qui roule 25000 kms ; 130 euros,,ce qui n est pas negligeable pour les petits revenus.Par contre pour les gens de l'UMP qui s expriment dans ce forum ca parait une poussiere(mais ils doivent avoir les moyens)