Carburant : les restrictions levées dans le grand ouest

le , mis à jour à 22:55
125
Carburant : les restrictions levées dans le grand ouest
Carburant : les restrictions levées dans le grand ouest

La confrontation entre les opposants à la loi Travail et le gouvernement se poursuit et se durcit. Raffineries en grève, dépôts de carburants bloqués, déblocages par les forces de l'ordre, grève à la SNCF, la journée de mercredi a été bien chargée.

Jeudi : manifestations, blocages de ports, perturbations dans les transports aériens. Les jours suivants : nouvelles manifestations, nouvelles grèves... L'issue de cette opposition ne se dessine pas pour l'instant. 

Ce mercredi, environ un tiers des stations-service du pays sont en pénurie totale ou partielle de carburant. La CGT a annoncé que les huit raffineries du pays ont voté la grève. Au moins 16 centrales nucléaires ont voté la grève pour la journée de jeudi.

Les mouvements sociaux dans les transports

>>> Grève mercredi et jeudi à la SNCF : 3 TGV sur 4 et 4 RER sur 5 prévus Ce qui vous attend sur le réseau Transilien Tous les syndicats de l'aviation civile appellent à la grève du 3 au 5 juin SNCF : la CGT appelle à la grève reconductible à partir du 31 mai Revivez les événements de la journée de mercredi

21h45. Plus de restrictions d'approvisionnement dans le Grand Ouest. L'ensemble des préfets du grand ouest vont lever leurs arrêtés de restriction d'approvisionnement en carburant. Au total, 19 préfectures sur 20 dans l'Ouest (régions Normandie, Bretagne, Pays de la Loire et Centre) avaient pris depuis le 20 mai des mesures restrictives, dont 14 limitant la quantité totale autorisée par client, assorties d'interdictions d'emporter du carburant dans des récipients (jerrycanes, bidons) qui sont, elles, maintenues.

La préfecture du Finistère avait été la première a lever mercredi les mesures de rationnement de carburants.

20h55. Les quotidiens nationaux français ne paraîtront pas jeudi. Suite à un mouvement de la CGT Livre, aucun journal national ne sortira des imprimeries demain. Notre journal du jour sortira en format numérique ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ericlyon il y a 10 mois

    L'article 2 ne remet en aucun cas en cause la loi c'est seulement l'accord de branche qui pour certaines choses uniquement (les horaires en particulier) peut être remis en cause par l'accord d'entreprise. C'est bien pour ça que la CGT se bat., les accords de branche sont sont gagne pain.

  • ericlyon il y a 10 mois

    g-joly1 : vous me rappeler les enfants. Non seulement vous n'avez aucun argument mais pas non plus beaucoup d'imagination. Vous ne devez pas être bien vieux probablement encore adolescent. Je préfère converser avec des grandes personnes.

  • Berg690 il y a 10 mois

    Jayce003 un peu comme la majorité des français. Hollande est passe avec la majorité et 70% sont contre le projet El Komerie

  • jayce003 il y a 10 mois

    Joly vote Hollande mais est contre les lois d'hollande. Que des électeurs de pacotilles dans ce pays !

  • g.joly1 il y a 10 mois

    ericlyon : vous avez bien raison. Il ne suffit pas de le dire pour que ce soit vrai et ça s'applique parfaitement à vos posts.

  • nicog il y a 10 mois

    Seule façon d'en sortir: modifier l'article 2 et dire qu'un accord d'entreprise sera valide s'il est PLUS FAVORABLE que l'accord de la branche. En d'autres terme, entre un accord d'entreprise et un accord de branche seul le plus favorable aux salariés sera valide.

  • nicog il y a 10 mois

    Article 2 régressif en l'état et probablement anti constitutionnel car 1°) une loi s'applique à tous, 2°) Ce que la loi a fait, seule une loi peut le défaire. donc, un accord d'entreprise ne peut s'imposer à une loi nationale.

  • nicog il y a 10 mois

    Ajd 14h30. Entre Pte de Champerret, Colombes, Nanterre, Bezons, Chatou, Le Pecq. 8 stations service à sec sur 10.

  • c.debarg il y a 10 mois

    le pas de calais est a sec

  • ericlyon il y a 10 mois

    @g-joly1 : il ne suffit pas de le dire pour que ce soit vrai. Vous n'avez aucune argumentation comment voulez vous que je vous suive dans vos délires.