Carburant : les avions ont de quoi voler jusqu'à la mi-août

le , mis à jour le
4
Les réserves parisiennes de carburant permettent de passer le gros de l'été.
Les réserves parisiennes de carburant permettent de passer le gros de l'été.

Avant que les avions soient en panne de carburant, le problème se posera d'abord pour rallier l'aéroport? en voiture. À Paris, les aéroports d'Orly et de Roissy-CDG sont alimentés en kérosène directement par pipe-line depuis les raffineries et les ports normands. Le blocus routier des dépôts de carburant n'a donc pas d'impact. Si la paralysie totale du fonctionnement des raffineries intervenait, des stocks importants existent dans les dépôts des aéroports. Il y a, par exemple, 15 jours de consommation à Orly et 10 jours à Roissy-CDG. Puis, il peut être fait appel aux stocks stratégiques gérés par la Défense nationale, soit près de trois mois de carburant. De quoi voler sans problème au moins jusqu'à la mi-août.

Le kérosène (nom de code : Jet A1, NDLR), le pétrole lampant d'autrefois qui a remplacé l'huile de baleine pour l'éclairage, est le carburant consommé par les réacteurs, les turbines et quelques rares moteurs diesel d'avion. Proche du gazole, il possède un fort pouvoir calorifique et un point de congélation très bas, indispensable, compte tenu des températures rencontrées en haute altitude. L'AVGAS ou 100LL est utilisé par les moteurs à pistons des avions légers. Les plus récents se contentent de l'essence sans plomb automobile SP98. À chaque fois, ce sont des circuits de distribution, des cuves et des pompes différents. Tout ce qui est consommé au départ de France n'est pas raffiné dans l'Hexagone et une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2368691 le jeudi 26 mai 2016 à 16:58

    JE CROIS VIDALIES SUR PAROLES !!!!!!!!!enfin

  • frk987 le jeudi 26 mai 2016 à 09:53

    Ce qui intéresse le salarié franchouillard c'est d'avoir de la benzine pour aller au boulot, les avions, si vous saviez ce que le peuple s'en tape, vous auriez enfin une idée de la politique réelle et efficace.

  • M140210 le mercredi 25 mai 2016 à 20:23

    Propos journalistes complètement absurdes, c'est cautionner le gouvernement dans son inaction. Aux USa on parlerait de sécurité nationale et le pb serait vite résolu.

  • KimJongI le mercredi 25 mai 2016 à 20:09

    chouette, on va pas user les pistes