Caracas dit adieu à Chavez avec dévotion

le
0
Des milliers de Vénézuéliens ont fait la queue durant des heures pour voir la dépouille du président.

Comme aux grandes heures du chavisme, une marée rouge a investi les rues de Caracas. La foule émue a ressorti les T-shirts, les consignes révolutionnaires et les photos à l'effigie du Comandante accumulées en quatorze ans de pouvoir et d'incessantes campagnes électorales.

Cette fois, c'est pour rendre un dernier hommage au président défunt que ses partisans affluent. Depuis le matin, jeudi, la file d'attente qui mène à l'École militaire, où est veillée la dépouille du président, ne cesse de s'allonger sous le soleil. Après les honneurs rendus par les chefs d'État, les ministres et tous les officiels, ce sont de simples citoyens, venus parfois de l'autre bout du pays, qui défilent en silence.

Personne n'a l'air de redouter les longues heures à patienter pour accéder à la chapelle ardente. Plus de 7 kilomètres d'une queue compacte. Dix, douze heure...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant