Caracas demande aux Américains de diviser par 6 les effectifs de leur ambassade

le
0

(actualisé tout du long) CARACAS, 2 mars (Reuters) - Les autorités vénézuéliennes ont ordonné lundi à l'ambassade des Etats-Unis à Caracas de faire passer en deux semaines de 100 à 17 les effectifs de son personnel, sur fond de nouvelles tensions diplomatiques entre le pouvoir socialiste de Nicolas Maduro et Washington. "Ils ont 15 jours pour ramener à 17 membres le personnel de leur ambassade", a déclaré la ministre des Affaires étrangères, Delcy Rodriguez, après avoir convoqué le chargé d'affaires américain, Lee McClenny, diplomate américain de plus haut rang en poste au Venezuela. La mission diplomatique du Venezuela à Washington compte, elle, 17 personnes, selon le président Maduro, qui souhaite que les deux ambassades soient à égalité d'effectifs. Samedi, Nicolas Maduro avait annoncé que les autorités vénézuéliennes avaient arrêté des Américains, dont un pilote, soupçonnés d'espionnage. Quatre missionnaires américains détenus pour interrogatoire pendant plusieurs jours ont désormais été remis en liberté. Les diplomates américains en poste à Caracas n'ont pas été en mesure de donner quelque information que ce soit sur le pilote en question, pas plus que de dire si Nicolas Maduro faisait allusion à d'autres Américains que les missionnaires. "Nous n'avons pas reçu de notification officielle", a dit un porte-parole de l'ambassade. S'exprimant lors d'un meeting dans la capitale du pays, Nicolas Maduro avait dit également samedi que son gouvernement exigerait une réduction des effectifs de la mission diplomatique américaine à Caracas et que les ressortissants des Etats-Unis devraient à l'avenir obtenir un visa pour entrer sur le territoire vénézuélien. (Lesley Wroughton; Eric Faye pour le service français)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant