Cap sur le Portugal, nouvelle destination phare des seniors

le
2

Le Salon de l’immobilier et du tourisme portugais se tient ce week-end à Paris. Un rendez-vous pour de nombreux visiteurs désireux d’en savoir plus sur ce nouveau paradis des seniors.

Douceur de vivre, climat chaleureux, littoral exceptionnel mais aussi marché immobilier florissant et fiscalité avantageuse... Le Portugal devient depuis quelques années une destination phare. En 2015, le pays a accueilli près de 10.2 millions de touristes étrangers et les Français partagent visiblement cet engouement. Chaque année, ils sont de plus en plus nombreux à franchir le cap en s’installant en terre lusitanienne.

Pour certains d’entre eux, le Salon de l’immobilier et du tourisme portugais organisé à Paris depuis six ans est devenu un véritable rendez-vous. L’évènement se déroule ce week end du 20 au 22 mai 2016 au Parc des Expositions, Porte de Versailles. L’occasion pour un large public de visiteurs, retraités, particuliers, investisseurs et entreprises d’en savoir plus sur les opportunités immobilières du pays.

Des professionnels pour accompagner les Français dans leurs démarches

Sur place, plus de 180 exposants présents sur les 5000 mètres carrés réservés au Salon. Parmi eux, des promoteurs immobiliers, des cabinets d’avocats, des juristes mais aussi des experts fiscalistes, notariaux, immobiliers et bancaires. Leur objectif est de dresser aux visiteurs un tableau concret des offres immobilières du marché portugais, des avantages fiscaux et de la qualité de vie qu’ils pourront acquérir s’ils décident de s’installer au Portugal.

Carlos Vinhas Pereira, Président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie Franco-Portugaise organisatrice de l’évènement, veut répondre aux attentes du public: «Les visiteurs viennent le plus souvent avec un projet bien précis: venir s’installer à terme au Portugal. Mais pour franchir le cap, ils ont besoin d’être bien renseignés et de se sentir accompagnés. C’est pourquoi ce Salon leur propose de rencontrer tout un panel de professionnels qui répondent à leurs questions et sont prêts à les suivre dans leur recherche de logement et dans leurs démarches administratives».

La promesse du régime avantageux de «résident non-habituel» pour les retraités européens

Outre une hausse de leur pouvoir d’achat (environ 25%) et une offre immobilière six fois moins chère qu’à Paris (environ 3.400 euros/m2 dans le neuf à Lisbonne et 2.200 euros/m2 à Porto), c’est également la fiscalité avantageuse qui intéresse les nombreux visiteurs retraités. En effet depuis 2013, date de mise en application de la circulaire portugaise prévoyant l’éxonération de l’impôt sur le revenu pour les retraités étrangers, près de 25.000 Français se sont installés au Portugal.

La promesse du régime des «non-résidents habituels» au Portugal est la suivante: «Vivez six mois sur place et ne payez plus d’impôts pendant dix ans». Depuis trois ans, la législation portugaise prévoit une éxonération des impôts sur le revenu de source étrangère pour les retraités européens relevant du régime privé. Ajoutez à cela les conditions qu’ils n’aient pas vécu au Portugal au cours des cinq dernières années et qu’ils vivent au minimum 183 jours par an sur place, une fois leur résidence principale déclarée dans le pays. Seuls les revenus fonciers exclusivement imposables en France déclencheront une imposition d’impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux. De quoi séduire de nombreux jeunes retraités très présents sur le Salon.

Pour beaucoup, l’occasion d’un changement de vie

«Acheter dans un pays que l’on ne connaît pas, c’est une étape importante» racontent Joëlle et Pascal, deux jeunes retraités venus expressément de Bretagne pour l’évènement. Désireux de s’installer dans une région chaleureuse, ils ont tout de suite pensé au Portugal et à ses facilités. Pourtant, ils n’y sont jamais allés et comptent bien obtenir des informations précieuses auprès des professionnels qui maîtrisent les deux langues. Françoise et son mari eux, cherchent depuis trois ans à acheter dans ce pays qu’ils ont appris à connaître au fil de leurs locations saisonnières. Leur petite retraite les encourage à quitter la métropole parisienne pour venir bénéficier des prix intéressants du Portugal, mais la peur de changer de vie les conduit pour la seconde fois jusqu’à ce salon afin d’y trouver un logement clés en main.

En tout, ce sont quelque 20.000 visiteurs qui sont attendus ce week end au Salon de l’immobilier et du tourisme portugais. D’ailleurs pour séduire aussi les investisseurs français actifs, un nouvel espace a été dédié sur place à l’innovation, le «Portugal Lab». Un véritable pôle pour encourager les entrepreneurs désireux de développer une activité au Portugal.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jebiga le lundi 23 mai 2016 à 12:59

    Il ne restera en France plus que M.Hollande pour éteindre la lumière ..

  • M348281 le samedi 21 mai 2016 à 19:18

    Les français fuient de plus en plus leur pays et sont remplacé par....,ce qui va accélérer l'exode !