Canular : tout sauf "l'enfer" sous la tutelle de Ségolène

le
0
L'homme qui a fait chuter Royal à La Rochelle a préféré décliner l'offre du faux Valls.
L'homme qui a fait chuter Royal à La Rochelle a préféré décliner l'offre du faux Valls.

Victime du 1er avril. Profitant du remaniement ministériel, Gérald Dahan, humoriste connu pour ses canulars téléphoniques, s'est fait passer pour Manuel Valls auprès d'Olivier Falorni et lui a proposé un poste au gouvernement. Le député, exclu du PS après avoir refusé de retirer sa candidature face à Ségolène Royal aux dernières législatives, s'est vu proposer le secrétariat à la Famille sous la tutelle de celle qui voulait sa place à l'Assemblée. Sa réaction à l'idée d'être sous la tutelle de son ancienne rivale ne fut pas des plus enthousiastes...

"Je ne veux pas me faire humilier"

"Si Ségolène est un ministre de tutelle et toi secrétaire d'État à la Famille, moi, je pense qu'en termes d'image, c'est bon", dit le faux Premier ministre à Olivier Falorni, avant d'ajouter : "François trouve que c'est une très bonne idée." La réponse du député est sans appel : "J'y suis prêt, mais je ne veux pas vivre un enfer." Et il poursuit : "Je suis loyal, je respecte la hiérarchie, mais je ne veux pas me faire humilier. (...) Je ne veux pas vivre un calvaire et être le paillasson de Ségolène."

Le canular, immédiatement mis en ligne via le compte Twitter de Gérald Dahan, a été supprimé quelques minutes après seulement. L'humoriste a ensuite expliqué, toujours sur son compte Twitter, que l'enregistrement serait prochainement diffusé dans Le Petit Journal de Canal +.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant