Cantonales : répétition générale avant 2012

le
0
INFOGRAPHIE - La gauche sait qu'elle devra gagner la bataille de la participation sur les intercommunalités.

Dernier rendez-vous électoral avant la présidentielle de 2012,les cantonales des 20 et 27 mars 2011, qui verront le renouvellement de la moitié des élus départementaux, auront valeur de galop d'essai pour les formations politiques. Le PS ne s'y trompe pas : «C'est le début d'une séquence électorale qui nous amène à l'élection présidentielle, estime le secrétaire national aux élections, Christophe Borgel. Il ne faut pas rater ce premier rendez-vous.»

Pour le réussir, la gauche sait qu'elle devra, plus encore que l'UMP, gagner la bataille de la participation, alors même que les cantonales sont découplées de toute autre élection. Une voie possible est de tenter de nationaliser le scrutin. «Les cantonales sont les élections locales par excellence. Mais la part nationale dans la campagne devrait plutôt jouer en notre faveur. Les électeurs qui se déplaceront pour voter ne devraient pas être très favorables à Nicolas Sarkozy», pronostique Borgel. «Nous allons

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant