Cantonales : la droite refuse la réforme du mode de scrutin

le
0
L'UMP et le centre s'opposent notamment à l'instauration de binômes homme-femme pour les futures élections «départementales».

Le dialogue de sourds entre l'Assemblée nationale et le Sénat est total sur le projet de réforme des scrutins locaux, qui sera définitivement adopté mercredi après-midi par les députés. À trois reprises, la Haute Assemblée a délibérément voté contre la mesure phare du texte, à savoir la création de binômes homme-femme pour les élections cantonales, désormais appelées «départementales».

Les sénateurs radicaux de gauche et communistes ont joint leurs voix à celles de l'ensemble de l'opposition UMP-UDI, pour contester également la division par deux du nombre de cantons, et les conditions du redécoupage, qui ne sera pas effectué par une commission ad hoc, comme le réclamait l'opposition. L'ancien ministre centriste, François Sauvadet, a dénoncé avec force cette réforme comme signant «la mort des territoires ruraux».

Le président...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant