Cantonales : la droite fait le tri parmi les candidats de gauche

le
0

A la faveur des intenses discussions sur l'attitude à adopter pour la droite en cas de duel FN-PS au second tour des cantonales, une nouvelle notion est apparue cette semaine dans le vocabulaire de la droite : celle de candidat de gauche « acceptable » (Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale) ou « respectable » (Alain Juppé, numéro deux du gouvernement). Jacob et Juppé estimant qu'en cas de duel entre un candidat FN et un candidat de gauche « acceptable » ou « respectable », il n'était pas interdit, voire préférable, de voter pour ce dernier. « Dans le cas des six cantons girondins où se joue un duel FN-PS, je recommande de voter pour le candidat républicain », a ainsi déclaré Juppé dès mardi soir.

La ministre de l'Apprentissage, Nadine Morano, a elle aussi eu recours au procédé, affirmant jeudi soir qu'« il y a des personnalités au PS pour lesquelles je voterais sans problème ». Citant pour l'exemple Manuel Valls, le plus à droite dans l'appareil du PS... et pour le contre-exemple Arnaud Montebourg, qui n'a manifestement pas ses faveurs. Pour Jacob, un candidat de gauche non acceptable est celui qui « déverse des tombereaux d'insultes sur Nicolas Sarkozy ». Dans les Bouches-du-Rhône, Renaud Muselier, secrétaire départemental de l'UMP, a fixé la ligne de fracture : le candidat de gauche acceptable est celui qui ne donnera pas sa voix à Jean-Noël Guérini lors de l'élection du président du conseil général (ce qui ne devrait pas faire grand monde). Et ainsi de suite, chacun voyant midi à sa porte...

A l'UMP, tous n'approuvent pas le distinguo. Dans l'Hérault, où 13 duels opposent gauche et FN, le villepiniste Jean-Pierre Grand soutient « tous les candidats de gauche qui sont face au FN : je raisonne en termes de principes, pas d'individualités ».

Dominique Paillé, ex-porte-parole de l'UMP, estime que la droite, en inventant la notion ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant