Cannes sans Canal

le
0
Le plateau de CANAL + pendant le festival de Cannes en 2014.
Le plateau de CANAL + pendant le festival de Cannes en 2014.

La chaîne cryptée, premier financeur privé du cinéma français, limitera sa présence au Festival à des duplex quotidiens.

La fête est finie ! Pour cette 69e édition du Festival de Cannes, organisée du 11 au 22 mai, Canal+ ne monopolisera plus la Croisette. Nouveau patron de la chaîne cryptée, Vincent Bolloré a décidé de réduire drastiquement les frais pour la participation de la chaîne au plus grand festival de cinéma du monde avec qui elle vient, pourtant, de resigner un nouveau partenariat pour cinq ans. Au lieu des cinq cents personnes envoyées chaque année sur place, ils ne ­seront plus qu’une petite ­cinquantaine pour réaliser un minimum d’émissions.

Depuis vingt ans, Canal+ déboursait chaque année plusieurs centaines de millions d’euros pour être massivement et très médiatiquement présente sur ­la Croisette. Cette fois, la direction investira seulement une ­cinquantaine de millions d’euros pour une présence presque ­symbolique. « C’est un choix économique qui n’impactera pas l’abonné », explique Maxime Saada, le directeur général de ­Canal +, en soulignant que la chaîne diffusera en exclusivité, tout au long du Festival, les films qui ont été sélectionnés en 2015.

Champagne et petits-fours Les festivaliers venus du monde entier ne verront donc plus les drapeaux de Canal+ flotter le long de la Croisette, ni le plateau du « Grand Journal » et ses Guignols sur la plage du Martinez. Plus personne n’ira s’enivrer de champagne au cours de la grande fête que la chaîne cryptée organisait chaque année sur les hauteurs de Cannes et, après les projections officielles, les stars ne se rencontreron...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant