Cannes 2017 : « Rodin », le geste puissant de l'artiste au travail

le
0
Vincent Lindon dans le film français de Jacques Doillon, « Rodin ».
Vincent Lindon dans le film français de Jacques Doillon, « Rodin ».

Le biopic de Jacques Doillon s'ouvre en 1880, quand le sculpteur (Vincent Lindon) reçoit sa première commande d'Etat, et le suit à travers une série d'épisodes intimes et créatifs.

Sélection officielle - En compétition Il fallait sans doute compter sur l'indépendance d'esprit d'un Jacques Doillon pour ne pas couronner le centenaire de la mort d'Auguste Rodin avec un biopic (film biographique) supplémentaire. La rencontre semblait presque aller de soi, entre le glorieux sculpteur et le cinéaste de l'intime, réputé pour modeler à l'écran des états souvent extrêmes du corps - qu'on pense à La Pirate (1984), avec ses personnages aux postures tiraillées par les passions, ou au plus récent Mes séances de lutte (2014), où Sara Forestier et James Thierrée s'affrontaient amoureusement dans la boue.

Doillon n'a donc aucunement tenté de compiler la destinée de son personnage comme une pièce montée récapitulative ou hagiographique, mais a prélevé une séquence bien particulière de sa vie d'homme et d'artiste.

Le film s'ouvre en 1880, quand Rodin (Vincent Lindon), âgé de 40 ans, reçoit sa première commande d'État pour réaliser La Porte de l'Enfer, inspirée de la Divine Comédie de Dante. On suit le sculpteur à travers une série d'épisodes intimes et créatifs, se situant à chaque instant à la croisée des chemins.

Dans son art d'abord, puisque Rodin prend sa reconnaissance tardive comme l'occasion d'aller plus loin et de déchaîner ses audaces. Dans sa vie amoureuse ensuite, puisque sa liaison houleuse avec Camille Claudel (Izïa Higelin) se consume et s'éteint, avant qu'il ne plonge dans les bras de ses nombreux modèles, ou ne revienne auprès de sa compagne Rose Beu...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant