Cannabis : les lycées gangrenés par les réseaux

le
0

INFOGRAPHIE - Face à l'ampleur du phénomène, les policiers interviennent jusque dans les classes pour démanteler les trafics omniprésents dans la vie des élèves.

L'angélisme de la prévention cède le pas à l'action. Face à l'ampleur de la banalisation du cannabis, collèges et lycées mettent désormais en œuvre une véritable veille et de vrais moyens opérationnels, fondés sur une coopération étroite avec les autorités policières. À la parole pédagogique des gentillettes semaines de sensibilisation contre la drogue, les établissements scolaires joignent le geste.

Depuis quelques mois, les démantèlements de réseaux se multiplient au sein des établissements ou à leurs abords. À Narbonne, au sein des lycées Diderot et Eiffel, à Castres, au lycée de la Borde ­Basse, à Brest dans plusieurs établissements, au lycée Jean-Zay à Orléans, et tout récemment à Rochefort, au lycée Merleau-Ponty, où des élèves de 16 à 17 ans ont même été interpellés dans leur class...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant