Canicule : retour à la normale après la panne d'électricité dans le grand ouest

le , mis à jour à 10:06
0
Canicule : retour à la normale après la panne d'électricité dans le grand ouest
Canicule : retour à la normale après la panne d'électricité dans le grand ouest

Alors que la canicule s'installe pour le deuxième jour dans 40 départements placés en vigilance orange, les fortes chaleurs ont surtout perturbé la région du grand Ouest, où une panne d'électricité géante a touché près d'un million de foyers. Une centaine de salariés de Réseau transport électricité (RTE) sont intervenus dans la nuit sur pour rétablir le courant. Selon RTE, peu avant 9 heures, 20 000 foyers environ étaient privés de courant dans le secteur de Vannes (Morbihan) et quelques centaines dans les environs de Saint-Malo. RTE prévoyait un retour à la normale dans la matinée. Toutefois, ce type d'incident pourrait se reproduire dans la journée.

Vers 20 h 30, un poste électrique de la Rance, à la Richardais (Ille-et-Vilaine), a surchauffé en raison des fortes variations de températures. Immédiatement, dans les communes de Saint-Malo, Dinard ou Dinan, les feux tricolores se sont éteints, les alarmes se sont mises à sonner dans les maisons, les cinémas ont interrompu leurs séances et les restaurants ont été privés de fourneaux... Dans le même temps, plus de 110 000 foyers étaient obligés de manger à la bougie et les pompiers étaient appelés en urgence, notamment pour venir en aide à des personnes sous assistance respiratoire ou pour débloquer des personnes dans des ascenceurs.

Des incidents dûs aux variations de températures

La deuxième coupure est intervenue une heure plus tard dans la région de Vannes. Là, selon RTE, «200.000 foyers ont été coupés sur la ville de Cholet et le pays des Mauges (Maine et Loire), 230 000 foyers ont été coupés dans l’agglomération Nantaise et le Pays de Retz (Loire-Atlantique) et 400 000 foyers ont été coupés sur le département de la Vendée». Cependant, toujours selon RTE l'ensemble des foyers ont été réalimentés ce mercredi matin, à 3h45. Au total un quinzaine de transformateurs ont été touchés.

«Ce sont sans doute des incidents liés aux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant