Canicule : ménagez-vous !

le , mis à jour à 07:39
0
Canicule : ménagez-vous !
Canicule : ménagez-vous !

« Des volets fermés pour maintenir la fraîcheur, ma bouteille d'eau à proximité et, pour mes petites courses, la livraison. Passé un certain âge, il faut savoir reconnaître que l'on est moins résistant. » A l'image d'Eléonore, 81 ans, originaire de Maisons-Alfort (Val-de-Marne), beaucoup de personnes âgées ne prendront pas le risque de sortir aujourd'hui, canicule oblige. Le pic de chaleur s'est étendu et 12 départements, de l'Ouest et du Centre, sont en vigilance orange. Le thermomètre pourrait grimper jusqu'à 40  oC localement. Prudence, donc.

Buvez et rafraîchissez-vous le corps. Pour supporter cette vague de chaleur, les personnes à risques (les plus de 65 ans, malades à domicile, femmes enceintes, jeunes enfants...) doivent boire régulièrement de l'eau. « Il est aussi impératif de se refroidir dans une pièce fraîche, explique Christian Delafosse, chef du service de pneumologie à l'hôpital Simone-Veil d'Eaubonne (Val-d'Oise). Depuis la canicule de 2003, la plupart des maisons de retraite ont installé une salle climatisée et nous disposons, dans les hôpitaux, de climatiseurs l'été pour supporter ces fortes chaleurs. »

A la maison, n'hésitez pas à vous mouiller le corps, notamment le visage et les avant-bras. « A chaque fois que les températures dépassent 28  oC, ma grand-mère de 86 ans angoisse terriblement car elle souffre de la chaleur et peine à respirer, confie sa petite-fille Juliette. Elle passe sa journée sous la douche et à utiliser un brumisateur. » Evitez de sortir entre 12 heures et 16 heures et réfugiez-vous dans un endroit frais (cinéma, bibliothèque, grande surface...). Evitez les efforts physiques et maintenez votre logement frais en fermant les volets la journée.

Attention au coup de chaleur sur la plage ... « Les années passées, beaucoup d'enfants ont été victimes d'insolations lors d'épisodes caniculaires, témoigne Amélie, responsable d'une structure de centre aéré ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant