Canicule : hausse du cours des céréales

le
0

La forte chaleur touchant actuellement la France a provoqué des incendies dans certains champs de céréales, mais aussi une hausse des cours. Le point sur les derniers chiffres.

Des centaines d'hectares détruits

Depuis quelques jours, une chaleur caniculaire s'impose en France et en Espagne. Dans l'hexagone, cela a donné lieu à des incendies importants. Au cours de la moisson de certains champs, des feux se sont déclenchés. Des étincelles sont en effet nées du frottement des barres de coupe des moissonneuses, échauffées par le soleil et la température. Dans l'Oise, l'Eure et Loire et le Val de Loire, plus de 520 hectares de céréales sont littéralement partis en fumées et on a pu observer 130 départs de feu en l'espace de cinq jours. Logiquement, cela a contribué à faire augmenter les cours du blé et du maïs.

Réaction des marchés financiers

Face à cette situation, le cours des matières premières céréalières a augmenté. Sur Euronext, le cours du blé a ainsi dépassé la barre des 200 euros, avec un cours à 205,75 Euros, soit une hausse de près d'1,5% en 24h. En un mois, le blé a gagné 15%. Le maïs a également vu son cours augmenter de 4€, passant à 192 euros la tonne sur Euronext.

La France, premier producteur européen

La canicule sensibilise d'autant plus le marché des matières premières que la France est le premier producteur et exportateur de céréales. De plus, cet épisode météorologique intervient tôt dans la saison des moissons. Néanmoins, les pertes enregistrées restent peu importantes au regard des 7,8 millions d'hectares cultivés en blé et orge en France.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant