Canicule : comment rafraîchir votre domicile

le , mis à jour à 11:00
1
Canicule : comment rafraîchir votre domicile
Canicule : comment rafraîchir votre domicile

« En quittant mon appartement le matin, je mets des draps mouillés à sécher sur la tringle à rideau. Du coup, je fais de l'ombre dans le salon, tout en humidifiant la pièce. » A l'image de Céline, coincée à Paris en août, chacun cherche des idées pour rafraîchir son intérieur quand il fait plus de 30°C dehors. Et ce alors que la vigilance orange est en vigueur dans 14 départements*. Aujourd'hui, le mercure dépassera 33°C à Paris, 35°C à Bourges et il fera même 37°C à Bordeaux.

 

Jouez sur les volets et les fenêtres...

 

« Toute l'astuce consiste à ménager un courant frais, explique l'architecte d'intérieur Mélanie Lallemand Flucher. Dans un immeuble parisien, ouvrez grand les fenêtres de la cour en bouchant les ouvertures qui donnent sur la rue ensoleillée. » Jouer sur les ouvertures, c'est tout un programme pour Bernard, vacancier près de Quimper (Finistère) : « Le matin, j'ouvre la véranda orientée sud, à 11 heures, je claque les volets et le soir, j'ouvre le côté ouest. Je suis la course du soleil », explique-t-il.

 

Autre astuce, Mélanie Lallemand Flucher conseille de tendre des rideaux « du côté extérieur de la fenêtre » pour éviter que le soleil tape sur les vitres et fasse « effet de serre ». A défaut de joli voilage, vous pouvez bloquer un carton recouvert de papier alu.

 

... avec les couleurs et les matières

 

On imite les îles grecques en passant ses murs au blanc superbright, qui contrairement aux couleurs foncées n'emmagasine pas la chaleur. Puis on positionne quelques touches de couleurs « fraîches », rose bonbon ou vert tendre par exemple. « Parce que ce qu'on voit participe au bien-être », assure l'architecte. Ainsi, en enregistrant des teintes qu'il associe habituellement à des températures plus basses, le cerveau « remarque » moins la chaleur. Pour grappiller encore quelques précieux degrés, Mélanie Lallemand Flucher ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 3 mois

    On arrête le délire, après le 15/08, les nuits sont fraîches, c'est vraiment un article de stagiaire pour remplir le canard.