Canicule : 51 départements en alerte, près de 40° prévus dans de nombreuses villes

le , mis à jour à 13:52
2
Canicule : 51 départements en alerte, près de 40° prévus dans de nombreuses villes
Canicule : 51 départements en alerte, près de 40° prévus dans de nombreuses villes

La canicule n'a pas dit son dernier mot. Ce vendredi, les températures continueront de flirter avec les 40 degrés dans de nombreuses villes françaises. Une vague de chaleur qui tombe mal alors que des dizaines de milliers de vacanciers s'apprêtent à partir en voyage. La journée devrait être la plus chaude de la semaine.

Jeudi, quatre départements supplémentaires, l'Ardèche, la Drôme, le Tarn et le Tarn-et-Garonne, ont été placés en vigilance orange par Météo-France. 51 départements sont désormais en alerte orange.

Du Sud-Ouest au Centre-Est, des pointes voisines de 40 degrés sont à nouveau envisagées, selon Météo-France. L'épisode caniculaire qui touche le pays depuis mardi va probablement se prolonger au moins jusqu'en fin de semaine, voire en début de semaine prochaine sur l'Est.

A 13 heures, il faisait par exemple 34,3° à Strasbourg (Bas-Rhin), 33,4° à Figari (Corse-du-Sud), 35,4 à Albi et 33,6° à Besançon (Doubs), selon les relevés de meteociel.fr.  

En savoir plus : nos conseils pour se bien protéger pendant la canicule

VIDEO. A Paris, le business de la canicule bat son plein

Fortes chaleurs du Sud-Ouest au Nord-Est

La Bretagne jouira d'une accalmie, les températures minimales s'échelonneront de 12 à 16 degrés sur l'ensemble du Nord-Ouest. Les maximales seront de nouveau en hausse de 23 à 29 degrés sur les côtes de la Manche et sur la côte nord Atlantique, 30 à 35 degrés à proximité de la frontière belge au Pays-de-la-Loire, ainsi que sur les rivages du sud. Ailleurs, comptez 35 à 39 degrés en général, avec des pointes à 40 degrés dans certaines villes du Sud-Ouest et du Centre-Est. 

Prévoir des retards sur les trains

Les voyageurs devront s'armer de patience dans les transports en commun et sur les lignes TGV. Le président de la SNCF, Guillaume Pepy a averti, jeudi : « Quand il fait 40 degrés, il faut prendre encore plus de précautions parce que c'est la sécurité qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 3 juil 2015 à 11:19

    Et quand on est juste à la bonne température pour faire rouler un train c'est la grève......

  • frk987 le vendredi 3 juil 2015 à 11:18

    Comme dit le grand Pépy, en hiver fait trop froid pour faire rouler les trains et en été fait trop chaud pour faire rouler les trains. On doit être une exception mondiale qui oscille entre +40 et -20....Au Texas les trains roulent comme en Alaska.....incroyable France.....