CaNickel attend une remontée des cours pour reprendre sa production

le
0

(Commodesk) La compagnie minière CaNickel a annoncé la levée de l'arrêt de travail imposé en mai dans la mine de Bucko Lake, au Manitoba. Celui-ci avait été imposé par le service de la sécurité au travail du Manitoba, pour une mise aux normes. Pour autant, les activités ne reprennent pas immédiatement, puisque la firme canadienne réalise à présent des opérations de maintenance.

La décision de CaNickel a été motivée par la faiblesse des cours du nickel, qui ont chuté de 20% en cinq mois sur le London Metal Exchange (LME). Le 5 juillet à la clôture, la tonne de nickel s'échangeait contre 17.000 dollars américains. CaNickel attend donc une remontée des cours avant de reprendre la production sur ce site, dont les réserves totales sont estimées à 3,7 millions de tonnes.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant