Canfin appelle à ne plus "répondre aux provocations" de Montebourg

le
0
Pascal Canfin, ministre délégué au Développement.
Pascal Canfin, ministre délégué au Développement.

Les propos d'Arnaud Montebourg n'atteignent pas Pascal Canfin. Dans un entretien accordé au quotidien Libération, le ministre délégué au Développement appelle ses camarades écologistes à ne pas "répondre aux provocations d'Arnaud Montebourg", qui assure notamment que le nucléaire est "une filière d'avenir"."Lorsque le ministre du Redressement productif demande à un cabinet de conseil de pointer les nouvelles filières industrielles de la France, plus de la moitié sont liées à l'économie verte ! Pourquoi aucun écologiste ne le dit ?" s'interroge Pascal Canfin, avant d'ajouter qu'il faut s'appuyer là-dessus "plutôt que de perdre du temps à répondre aux provocations" assurant que "la polémique permanente ne fait pas une ligne politique mais un bruit de fond qui rend nos propositions inaudibles".Jean-Vincent Placé visé ?

Des propos qui semblent viser le chef de file des sénateurs écologistes, qui n'a pas hésité à critiquer ce mardi le ministre du Redressement productif. Jean-Vincent Placé a notamment qualifié Arnaud Montebourg de "ministre en échec" et de "schtroumpf grognon" au micro de RTL. Jean-Vincent Placé a également assuré que le ministre du Redressement productif est "dans une impasse stratégique sur le plan industriel", "dans la provocation avec de petites phrases".Si Pascal Canfin affirme qu'il faut passer par-dessus les "provocations" d'Arnaud Montebourg, il a pourtant déclaré sur Public Sénat mardi dernier que le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant