Candy Crush envisage d'entrer sur le Nasdaq

le
0
Selon le site du Telegraph , l'éditeur britannique de jeux vidéo a déposé un dossier en vue de son introduction en Bourse aux États-Unis.

Le britannique King.com marche sur les traces de l'américain Zynga. L'éditeur de jeux vidéo londonien fondé en 2003 envisage d'entrer en Bourse par la grande porte, celle du Nasdaq, aux États-Unis, vient de révéler le site du quotidien britannique The Telegraph . King.com a déjà détrôné l'américain Zynga au rang d'éditeur de jeux vidéo le plus prisé sur Facebook. Il doit son succès notamment au jeu gratuit sur le réseau social Candy Crush Saga , qui séduit plus de 70 millions d'amateurs par jour. Contrairement à l'éditeur américain, King.com maîtrise sa croissance. Il devrait réaliser 300 millions de livres (357 millions d'euros) de chiffre d'affaires cette année, selon le Wall Street Journal, et rester bénéficiaire, comme c'est le cas depuis 2005. Les performances de l'éditeur britan...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant