Candidature Mélenchon : Le Pen choisit d'en rire

le
0
Candidate dans la circonscription d'Hénin-Beaumont, Marine Le Pen affrontera notamment Jean-Luc Mélenchon.

Marine Le Pen affecte d'en rire. «Je crois qu'il ne peut plus vivre sans moi», a-t-elle ironisé samedi au sujet de Jean-Luc Mélenchon, venu la défier aux législatives dans la circonscription d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais). Au premier tour de la présidentielle, la candidate d'extrême droite est arrivée en tête dans cette circonscription avec 31,42%. Elle a distancé François Hollande (28,75%) et Nicolas Sarkozy (15,79%). Mélenchon n'a recueilli que 14,85% dans cette circonscription qui fut jadis un fief du Parti communiste. Maurice Thorez, premier secrétaire du PCF de 1930 à 1964, est né à Noyelles-Godault, commune riveraine d'Hénin-Beaumont. C'est l'illustration du basculement d'une partie importante de l'électorat ouvrier vers le FN.

Présente dans la circonscription depuis 2007, Marine Le Pen a donc tout intérêt à qualifier la candidature de Mélenchon d'«épiphénomène». Elle bénéficie du travail militant réalisé de longue date à Hénin-Beaumont par l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant